L'ostéopathie pour les sportifs

L’ostéopathie s’adresse à tous les sportifs : aux sportifs amateurs comme aux sportifs de haut niveau.

L’exercice physique est bénéfique pour la santé, mais chez les sportifs occasionnels ou lorsque l’activité n’est pas encadrée, elle peut provoquer des microtraumatismes voir engendrer des blessures (contractures, entorses, déchirures musculaires, inflammations locale ou douleurs chroniques)

L’ostéopathe traite l’athlète en respectant le principe de globalité du corps humain tout en considérant le patient dans sa condition de sportif soumis à des contraintes particulières.

Le travail de l’ostéopathe permet une bonne préparation physique, l’amélioration de leur capacité physique, la rééquilibration de l’athlète après un traumatisme.

Le traitement ostéopathique aide à l’entraînement et à la récupération pour optimiser la performance du sportif.

En diminuant le temps de récupération, l’ostéopathe favorise la diminution de l’état de fatigue et les éventuelles blessures. Il aide également à l’élimination des “déchets” produits et rééquilibre la structure des sportifs en préparation d’épreuve ou en phase de récupération. L’athlète évolue alors dans les meilleures conditions physiques et psychiques possibles. L’ostéopathe va rechercher toute diminution ou perte de mobilité des articulations, des muscles, ou des éléments péri-articulaires ayant entraîné une altération de vos performances ou de votre état de santé.

Par un traitement à visée circulatoire ou par action sur les viscères, il va diminuer les difficultés à l’effort. Après un traumatisme (fracture, déchirure, entorse…) de nombreux sportifs guérissent plus vite et gardant moins de séquelles  lorsqu’ils sont suivi par un ostéopathe.

Ce dernier s’adapte à l’activité physique pratiquée car les pathologies et les troubles rencontrés ne sont pas les même dans chaque sport.

Quand consulter ?

  • En prévention : lors d’un bilan annuel
  • Avant de débuter une activité physique
  • Pour préparer une épreuve sportive
  • Pour améliorer ses performances (en améliorant la souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que la capacité respiratoire et favoriser une meilleure récupération après l’effort).
  • À titre curatif : après une entorse, une fracture, un traumatisme, des déchirures, une opération chirurgicale ou des chutes.
  • Douleurs articulaires ou musculaires.
  • Tendinites 
  • Essoufflement à l’effort.
  • Difficultés de récupération.

Pour toutes questions ou informations complémentaires n'hésitez pas à me contacter.